Gaspard

foudre blog okGaspard. Je l’aime.
Ça, c’est sûr.

Notre première fois, c’était il y a deux ans.
Tout s’est fait par le net. Un soir, seule à la maison. Love at first sight: bim ! J’ai craqué…

Et qu’on ne me lance pas la première pierre.
Je ne suis pas la seule, on a toutes en nous un côté un peu right here, right now, « déchire moi mon déshabillé » (attention référence, celle qui connaît gagne un panier garnit)

Bon je sais, ce n’est pas franchement romantique… et vraiment contre mes principes.
Tout sauf Internet, quoi.

 Et pourtant…

Il est de toutes les occasions. Aujourd’hui loin de la nonchalance du trio infernal des w, vous pensez bien !
Que je sois triste ou gaie, stricte ou délurée… entre nous, ça match à chaque fois. Il est toujours l’homme de la situation.

Bref.
Mon ou plutôt mes Gaspard Yurkievich à moi.

8cm ½ de talon, d’une classe et d’un chic fous.
Mi-cuir / mi-daim.
Tout doré du dessous.
Et un clap-clap des plus jouissif sur le bitume.

En un mot, un seul : l’amour !

gaspard4 gaspard2gaspard7

 

V(i)eille

escargot

Dernier jour de déconne.

A partir de ce soir minuit, on-ne-rigole-plus, les enfants!
Le jeudi 2 septembre, j’aurai 30 ans.

A 20 ans de mes 10.
– 17 de ma première pelle (rahhh ; souvenir atroce)
– 15 de ma première cigarette
– 13 de mon premier passage à la casserole
Et j’en passe pour en revenir au dernier constat affligent :
– 3… de fidélité déconcertante à mon célibat (et un défilé d’une plus ou moins dizaine de gros nazes à la maison, histoire de dire que, bon, quand même, la forme, ça s’entretient…)

A partir de demain, à moi la vie de femme épanouie.
La signature d’un contrat grosses thunes / super poste, ultra intéressant, top valorisant.
L’arrivée des mes bouclettes brunes testostéronées et de ses longues jambes poilues. Les Week-endz au bout du monde avec Minou et Gilou. Les oreilles en orbites autour des plus grosses baffles que l’univers n’ai jamais connu. Tout ça enrobé de rires et des plus fantasmagoriques clap clap de mes pas sur le bitume (car oui, sans surprise aucune, un des mes bruits préférés au monde est bien évidemment le bruit de pas – et plus particulièrement celui dans les films) ….. (= acquisitions de tonnes de nouvelles paires, de la rare lignée du pur sang de la godasse).

Bon et puis, plein d’autres trucs, encore, hein – bien évidemment.
Je vous vois bien venir…. « Dis, Mais c’est qui ta sœur?, et sinon, tu t’offres quoi pour tes 30 ans ? »
Et bien pour mes 30 ans chère liseuse, figure toi que j’ai plutôt finement préparé mon coup… et je me suis bien évidemment gâtée par le biais d’une paire d’incontournable. Des petits escarpins tout basiques, LA-PAIRE-A-AVOIR-OBLIGE.

Provenant directement de chez M’dame Arabian Herself (évidemment)!
Basiques, certes, mais tout de même drapées adorablement. Rah, c’que j’suis bien chaussée à la veille d’êt’ vieille 🙂

R’garde moi ça!!!

ka7 ka6  ka4 ka3 ka2 ka1